Comment créer son site internet : guide du débutant

La création d’un site internet est une étape essentielle lorsque l’on souhaite se faire connaître et être présent sur la toile, mais cela peut vite s’avérer un casse-tête pour les novices. Voici donc un guide qui vous aidera à savoir comment réaliser votre projet web.

Table des matières

Pourquoi créer un site internet ?. 1

Les cinq étapes pour créer son site internet 1

Étape 1 : définir le projet web. 1

Étape 3 : comment choisir un nom de domaine ?. 2

Étape 4 : comment choisir un hébergeur pour un site web ?. 2

Étape 5 : choisir un CMS.. 3

Les trois étapes principales de la conception d’un site internet 3

Étape 1 : comment créer un bon design pour son site internet ?. 4

Étape 2 : comment bien structurer son site internet ?. 4

Étape 3 : quel contenu mettre sur son site web ?. 5

AddiBizz : création de sites internet 6

AddiBizz : notre objectif est d’accompagner les professionnels de notre territoire dans le développement de leur activité au travers de leur transition digitale. 6

Pourquoi créer un site internet ?


Nous sommes aujourd’hui à l’ère de la digitalisation. Pour accroître votre notoriété, informer, partager une passion, trouver de nouveaux clients ou encore vendre des produits en ligne, la création d’un site internet est indispensable. Le site internet est un vecteur privilégié qui vous permettra de véhiculer votre image et vos valeurs, de communiquer sur vos produits et services à votre façon, et ainsi de donner envie à l’internaute de devenir un client ou de travailler avec vous.

Les cinq étapes pour créer son site internet


Étape 1 : définir le projet web
Avant de vous lancer dans la conception de votre site internet, il faut définir vos objectifs :

— Vendre un service ou des produits ?
— Promouvoir votre travail ?
— Vous faire connaître ?
— Tout cela à la fois ?

Lors de cette étape, il est primordial de faire une analyse de vos concurrents afin de trouver ce qui vous différencie d’eux et de déterminer vos forces.

Étape 2 : définir une stratégie de communication
— Quelle est votre cible ?
— À quelle problématique vos services répondent-ils ?

Cela vous permettra de définir l’image de marque et les valeurs que vous allez véhiculer au travers de votre site web et d’établir une direction graphique et éditoriale. Cela vous permettra aussi de déterminer si vous avez besoin d’un simple site vitrine ou d’un site marchand et de trouver les mots clés sur lesquels vous devrez vous positionner pour être trouvé sur les premières pages de Google — c’est ce que l’on appelle le référencement
Tout cela constituera votre cahier des charges ; vous pourrez l’affiner au fil de vos réflexions.

AddiBizz_creer_son_site_internet
Spain, tarragona. Young designers on the laptop making changes to the website.

Étape 3 : comment choisir un nom de domaine ?

Le choix de votre nom de domaine est important. En effet, c’est lui qui permettra d’identifier votre site internet plus simplement et éventuellement, votre ou vos adresses e-mail professionnelles.


Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Les différentes machines reliées à internet (ordinateur, tablette, smartphone) et les sites web sont identifiés par ce que l’on appelle une adresse IP. Celle-ci permet aux différents périphériques de communiquer entre eux. Les adresses IP correspondent à une suite de chiffres. Pour nous faciliter la tâche, on leur met une sorte de masque avec une chaîne de caractères qui sera pour nous, humains, plus facile à retenir.

Pour que votre nom de domaine soit pertinent, il faut qu’il reflète votre activité, votre image ou bien celle de votre entreprise.

Astuce pour que votre nom de domaine soit percutant :

— Il doit être assez court pour être mémorisé facilement.
— Il doit contenir le nom de votre société ou votre activité.
— Il doit être unique, ne ressemble à aucun autre et enfin être disponible !

La vérification de la disponibilité de l’URL avec une extension « classique » est cruciale : les extensions .fr, .com, .net ou .org sont les plus courantes et vous donnent une certaine légitimité auprès des internautes. Il est conseillé de vérifier la disponibilité de l’URL au moment de votre analyse concurrentielle : cela vous évitera de mauvaises surprises par la suite. Il faut en outre penser à faire une demande de certificat SSL pour que votre site soit sécurisé et qu’il inspire confiance aux utilisateurs de votre futur site web. Il est nécessaire d’inscrire votre nom de domaine sur les différents annuaires existants pour que le référencement fonctionne.

Étape 4 : comment choisir un hébergeur pour un site web ?

Vous pourrez facilement trouver un hébergement pour votre site internet, car il y a beaucoup d’offres sur le marché. Faire un choix peut s’avérer compliqué, surtout lorsque l’on n’est pas un professionnel du web.

Qu’est-ce qu’un hébergement ?
Dans le monde du web, un hébergement est un espace de stockage de données en ligne. Il vous permettra d’entreposer toutes les données qui serviront à la conception de votre site internet comme les pages, les contenus, les images et les vidéos.

Aujourd’hui, il existe quatre types d’hébergements :

— L’hébergement mutualisé :
Votre site web sera hébergé sur un serveur physique partagé par d’autres sites. C’est la solution qui coûte le moins cher et la plus adaptée aux projets qui reçoivent peu de visites comme les blogs ou les sites vitrines, et qui ne demandent pas beaucoup d’espace.


— L’hébergement dédié :
Ici, vous disposez d’une machine et d’une bande passante pour vous seul et vous êtes libre de l’administrer comme bon vous semble. Ce type d’hébergement est intéressant pour les boutiques en ligne et les sites qui génèrent en général beaucoup de trafic. Cependant, pour profiter pleinement de toutes les possibilités qu’offre cette option, il faut de bonnes connaissances en administration système ; cette solution est aussi la plus coûteuse.


— L’hébergement VPS (serveur privé virtuel) :
Un serveur virtuel privé est installé sur une machine. Cette solution est intéressante, car elle est moins onéreuse que le serveur dédié et vous pouvez l’adapter comme vous le souhaitez aux besoins de votre projet.


— Le cloud :
Si vous avez un site internet qui a pour vocation de générer un volume de visites important, cela peut être un bon choix, car les clouds sont des serveurs connectés en réseaux. L’accès sera plus fluide et il y a moins de risque en cas de panne d’un serveur, car il y en aura toujours un autre pour prendre le relais en fonction des nécessités.

Étape 5 : choisir un CMS

CMS signifie en anglais Content Management System ; le terme en français, beaucoup moins utilisé, est système de gestion de contenu (SGC).

Qu’est-ce qu’un CMS ? 

Comme son nom l’indique, le CMS une plateforme qui permet de créer et de gérer un site internet de bout en bout, à partir d’une interface, appelée aussi back-office. Aujourd’hui, l’utilisation de ce type de programmes est très répandue. En effet, ils ont pour la plupart un fonctionnement très intuitif et permettent à des novices en programmation de les utiliser facilement et à moindre coût.

Les CMS donnent également la possibilité de hiérarchiser les utilisateurs en leur donnant des droits d’accès différents pour administrer le site, ce qui est pratique lorsque plusieurs personnes doivent intervenir sur un projet.

La plupart des plateformes qui proposent des systèmes de gestion de contenu mettent à votre disposition des gabarits, dont certains éléments sont personnalisables — aussi appelés, templates —, et séparent le contenu du modèle graphique. Si vous n’êtes pas un expert en graphisme ou en UX design, ils vous aideront grandement à structurer votre site web.

Les trois étapes principales de la conception d’un site internet

Une fois que vous avez défini les bases et les objectifs en matière de communication pour votre site internet, vous allez pouvoir passer à sa réalisation de façon concrète. Nous allons vous expliquer les différentes étapes nécessaires à la conception d’un site internet.

Étape 1 : comment créer un bon design pour son site internet ?

Nous allons dans un premier temps définir en ensemble les caractéristiques qui définissent une bonne interface utilisateur, une approche basée principalement sur l’esthétique.

Comment créer un logo ?

Dans un premier temps, il faut un logo qui doit représenter votre activité et être lisible. Généralement, un logo est composé d’un mot et d’un dessin qui correspondent au nom de la société ou de l’activité.

Il faut faire attention à ne pas utiliser des polices de caractère trop originales : votre logo pourrait manquer de lisibilité ou être kitsch. Votre logo est la base de votre charte graphique, qui sera déclinée sur votre site internet (couleurs, police, etc.) et sur les différents supports de communication dont vous aurez besoin.

Votre logo est également votre ambassadeur, puisque c’est la première chose que vos clients verront. Un logo de mauvaise qualité pourrait pénaliser votre image de marque et miner votre crédibilité.

Bon à savoir : il existe des générateurs de logo en ligne gratuit !

            Comment choisir les bonnes couleurs ?

Le choix des couleurs sur un site internet n’est pas à prendre à la légère, car votre site doit avoir un bon confort visuel pour être mieux référencé. Notez que cela fait partie des critères pris en compte par Google.
Si votre logo comporte une couleur flashy, utilisez-la avec parcimonie et en dehors des zones de lecture.

Il est conseillé d’harmoniser les couleurs présentes sur l’ensemble de vos pages et de garder un contraste suffisant pour la lecture de vos textes. Généralement, on préconise de ne pas utiliser plus de trois couleurs pour conserver une cohérence graphique. Concernant les paragraphes, mieux vaut les mettre dans un gris très foncé et sur fond blanc pour le confort de l’œil.

Comment choisir la bonne police de caractère ?

La tentation de choisir une fonte de caractère originale pour se démarquer est grande, beaucoup de gens commettent cette erreur. Si vous souhaitez utiliser une police de caractère atypique, vous pouvez le faire, mais il faut l’utiliser avec modération et garder une fonte dite classique pour les textes pour assurer une bonne lisibilité, garder un équilibre visuel sur vos pages et donner envie aux internautes de rester sur votre site.

Étape 2 : comment bien structurer son site internet ?

À présent, vous connaissez les bonnes pratiques pour créer une bonne interface utilisateur pour votre site internet. On va maintenant parler d’expérience utilisateur et du choix du template pour votre projet web.

L’expérience utilisateur c’est quoi ?

Dans le monde du web, l’expérience utilisateur repose principalement sur l’attente qu’ont les internautes lorsqu’ils consultent un site, la facilité à trouver les informations qu’ils cherchent et à naviguer. Vous entendrez plus souvent parler du terme anglais, l’UX design.

Pour résumer, on parle ici d’ergonomie : votre objectif est de rendre votre site internet le plus accessible, le plus clair, le plus simple et le plus attractif possible.

Comment définir une bonne architecture pour son site web ?

Comme mentionné ci-dessus, pour qu’un site soit considéré comme « bon » par Google, il faut répondre aux attentes des personnes susceptibles de le consulter, c’est-à-dire faciliter la recherche d’informations et l’adaptabilité d’affichage en fonction de l’écran du visiteur. Aujourd’hui, la plupart des gens effectuent leurs recherches sur leur smartphone et il est indispensable que les sites s’affichent correctement sur les tous types de supports disposant d’un écran. On parle alors de site « responsive ».

Par ailleurs, il ne faut pas négliger le temps de chargement des pages : si votre site met trop de temps à s’afficher, vous prenez le risque de faire fuir l’utilisateur. Il faut donc penser à optimiser les différents visuels qui apparaîtront, en allégeant leurs poids. Vous trouverez facilement des applications en ligne gratuites pour le faire. Notez que c’est un autre critère pris en compte par Google pour le référencement de votre site internet.

Comment bien choisir son template ?

Soyez rassuré : la plupart des plateformes de création de sites internet proposant des CMS mettent à disposition des templates responsives qui vous permettront de bien hiérarchiser vos informations. Choisissez-le en fonction de vos besoins pour qu’il soit adapté à votre activité. Pour un site vitrine classique, il est d’usage de ne pas dépasser six catégories différentes dans le menu, mais bien évidemment cela dépend de chaque cas. Il faut également avoir une page d’accueil et une page contact.

Étape 3 : quel contenu mettre sur son site web ?

Pour agrémenter les pages de votre site, il faut rédiger des textes qui contiennent des mots clés en rapport avec l’activité que vous proposez et qui indiquent votre secteur géographique et votre zone de chalandise pour favoriser le référencement de votre site internet et aussi cibler un maximum de personnes se trouvant dans votre secteur (sauf pour certains services à distance ou certains sites marchands). Tout cela est à appliquer en fonction de votre activité et de vos objectifs.

Pour rendre vos pages attractives, structurez votre contenu textuel en mettant en avant votre professionnalisme, avec des titres et des petits paragraphes aérés. N’hésitez pas à les illustrer avec de jolies photos pour mettre en valeur votre savoir-faire et donner envie aux internautes de faire appel à vos services. Vous pouvez même intégrer des vidéos via YouTube pour ne pas alourdir votre page et optimiser le temps de chargement.

AddiBizz : création de sites internet

AddiBizz : notre objectif est d’accompagner les professionnels de notre territoire dans le développement de leur activité au travers de leur transition digitale.

Comme vous aurez pu le constater à la lecture des informations données ci-dessus, la conception de sites web est un long parcours qui peut vite devenir un véritable casse-tête, en particulier lorsque l’on est novice dans le domaine de la communication digitale. Pourtant, de nos jours, avoir une stratégie digitale est indispensable pour développer une activité. Dans ce cas, mieux vaut se faire assister par des professionnels compétents et de confiance comme AddiBizz.

Si vous souhaitez vous digitaliser et créer un site internet, AddiBizz est là pour vous guider, en vous proposant des services personnalisés et adaptés à vos besoins, du simple accompagnement pour booster votre visibilité ou votre e-réputation à la conception de votre site web de A à Z.

Choisir AddiBizz, c’est avoir la garantie de la mise en place de votre projet avec des experts du digital et d’un suivi qui met l’humain au cœur de toutes nos attentions. Nous vous aiderons à mieux aborder toutes les étapes de la création d’un site internet et nous vous conseillerons pour la création de contenus pertinents en adéquation avec les critères à respecter pour optimiser le référencement naturel.

Nous vous aiderons également à établir votre stratégie digitale pour développer votre activité grâce à votre site web et vous conseillerons sur le type de CMS le plus adapté à votre objectif.

Avec AddiBizz, vous aurez aussi la possibilité de choisir une solution clé en main pour votre site web. Nous nous chargerons d’effectuer toutes les étapes nécessaires à la conception pour que n’ayez plus qu’à en disposer et à profiter de la notoriété générée par votre site internet ou votre présence sur les réseaux sociaux.